• Bonjour à toi, petit visiteur! Je sais que je n'ai pas été sur ce blog depuis un peu plus d'un mois, mais ce n'est pas n'est pas que je l'ai oublié, loin de là! J'avais juste... la flemme. Mais je suis de retour pour participer à la session de Juin d'Eklabugs, qui a pour thème la mémoire!

    Alors pour être franche, ce n'est pas un sujet qui m'inspire franchement. Surtout que j'aimerais éviter de m'éloigner trop du thème du blog, déjà que ça fait longtemps que je n'ai pas publié quelque chose! Du coup, je pensais au départ parler de Pokémon Donjon Mystère. Pourquoi? Ceux qui y ont joué le savent, la mémoire est au centre de l'intrigue dans tous les opus. Notre héros est amnésique, et la récupération de ses souvenirs, qui permettraient d'expliquer l'intrigue, nous révèle souvent des évènements pour le moins étrange. Mais bizarrement, alors que d'habitude je suis INTARISSABLE au sujet de ces jeux, absolument rien ne m'est venu '^'.

    Du coup, tranquillement assise sur les toilettes, je me suis demandée comment je pourrais faire un article potable. e ne pense pas que la suite de l'article corresponde exactement à cette définition, mais au moins j'aurais fait le maximum, et c'est l'essentiel!

    Chose qui n'est pas très courante, je suis tombée accroc à la collection de cartes Pokémon avant même d'avoir vu un seul épisode de l'anime ou même de poser les mains sur mon premier jeu de la saga, qui ne viendra d'ailleurs que 6 mois après l'acquisition de ma première console et qui fût le Pokémon Trading Card Game, sorti sur Game Boy Color. J'aimais bien ces petites bestioles qui avaient attiré mon attention je ne sais comment. Et pourtant, étant donné que ma première carte était un Ramoloss et vu les graphismes folichons de la Game Boy Color, on ne peut pas dire que c'était gagné d'avance. Puis j'ai découvert l'anime sur Gulli, et je suis restée collée devant les Carapuces et les Spectrums TROP COOLS de l'anime. Bref, j'étais tombée dedans. 100h de jeu plus tard sur Pokémon Émeraude, mon second jeu Pokémon, je battais pour la première fois la ligue Pokémon en lattant la gueule au maitre à coup de Chapignon et de Gardevoir, mes deux Pokémons favoris.

    Pourtant après tant d'années à sillonner les routes des régions diverses et variées, j'ai remarqué que mon temps de jeu et la passion que je mettais à les finir diminuait de manière significative. Alors que j'étais à plus de 150h de jeu sur Black and White, je suis passée à 90h de jeu sur XY. ROSA n'est pas compté car je l'ai en japonais, et donc j'y joue moins souvent, mais un jour je le finirai c'est promis.J'ai remarqué que j'avais nettement moins apprécié XY que tous les autres jeux de la saga, et bien que la fin de l'histoire m'ait déçue, j'ai enfin trouvé l'explication.

    INTERNET.

    L'arrivée des services internets pour les jeux Pokémon est arrivée bien avant XY, avec les premières versions DS, mais je ne pouvais pas y accéder parce que ma box n'était pas compatible.

    Le principe de base de Pokémon, c'est de devenir le meilleur dresseur. Cependant, dans ma tête, depuis toujours, le meilleur dresseur est celui qui arrive au sommet avec ses partenaires. Des Pokémons qu'il aime et qu'il a choisit. Or, ces Pokémons ne seront peut-être pas les plus forts, mais comme dans tout shounen qui se respecte, mais qui arrivera à créer une synergie dans sa team (ou tout simplement à farm l'xp) pour pouvoir venir à bout de ses adversaires. Il n'y a rien de mal à préférer les Pokémons forts, loin de là. Seulement, une personne qui fera une équipe en se basant sur d'autres critères que les stats de ses Pokémon est, la majeure partie du temps, dépassée arrivée dans les combats en ligne. Car à moins d'être un génie, et encore, ces Pokémon là ne peuvent pas rivaliser avec les rouleaux compresseurs qui arrivent en face. Pourquoi perdre des heures de jeux à entrainer une team dont on se se servira plus après avoir battu la ligue? Certes Pokémon est un excellent jeu stratégique en ligne, super complet, et arriver enfin à obtenir le pokémon parfait avec 6IV dans chaque stats, c'est assez jouissif. Seulement, voilà, la plupart des teams arrivant en têtes des compétitions se ressemblent... (2015 est un exemple flagrant comparé aux deux autres)

    teams

    (source: reddit)

    Bon, je me suis pas mal éloignée du sujet de base, mais l'essentiel de ma pensée est là, en tous cas. Après c'est hyper brouillon, mais je suis trop à la bourre et je ne sais pas vraiment comment mieux l'exprimer (me tapez pas svp) Je sais que le jouer "compétitif" est une autre manière de savourer le jeu et ses mécaniques, qui ne sont d'ailleurs pas simple du tout, et qu'élaborer ce genre d'équipe est un véritable travail de titan. Seulement, en tant que fan, ça me fait un peu de peine de voir comment cela a évolué... 

    PS: Oui cet article respecte vraiment le thème de la mémoire, parce qu'il est lié aux souvenirs même si j'ai beaucoup divagué wsh 8D 

    LES ARTICLES DES COUPAINS! (ou pas /pan/)

    Eyael_
    Trou de mémoire supermassif

    #Yuki
    Eklabugs - Juin 2016 | Oubli & Souvenirs

    Mrs Swadloon
    Eklabugs - De mémoire de poisson

    Nyeh
    [Projet EklaBugs] Memory

     

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique