• Pokémon génération -anime-

    Bonjour à toi, petit visiteur! Déjà, je tenais à présenter mes excuses: je n'avais tout simplement pas fait attention que le dernier article était aussi vieux! Décidément, je crois que je ne suis pas faite pour poster des articles régulièrement... Enfin je vais essayer de corriger ça! (Quoi, comment ça je dis ça à chaque fois).

    Aujourd'hui, je compte te parler un peu de Pokémon Générations! Mais cette fois-ci, on s'éloigne un peu du jeu de cartes! Pour fêter les 20 ans de la licence, la Pokémon Company a lancé une série de courts épisodes, entre 3 et 5 min, parlant de Pokémon. Lancée début septembre, la série se terminera le 23 décembre, au bout de 18 épisodes si je ne me trompes pas, au rythme d'un épisode par semaine, le vendredi. Cette série est d'ailleurs disponible sur Youtube gratuitement, en VF, et les quatre premiers épisodes sont disponibles à l'heure où j'écris cette article. Il est intéressant de noter que la série est produite par les américains, et non pas par les japonais. Personnellement, je trouve que ça se ressent beaucoup à la fois dans le design et l'animation et la manière de traiter les sujets... D'ailleurs, les épisodes ne sont pas encore disponibles au Japon.

    Cette série s'éloigne de l'ambiance très enfantine de la série animé principale, et, dès les premières minutes, on ressent bien que cette fois-ci, c'est au fans du jeu vidéo que l'on s'adresse. Plus particulièrement, à ceux qui ont grandi avec les premières générations, et qui sont aujourd'hui pratiquement des adultes, s'ils ne le sont pas déjà. Le chara-design fait plus sombre, les motivations des personnages aussi, parfois. Les combats sont plein de testostérone, et malheureusement, coupés pour des raisons de durée. Et surtout, les Pokémon ne font plus leur petits bruits kawaii habituels, et leurs cris se rapprochent plus des animaux. Même eux ont l'air plus sérieux, plus sombres.

    Pokémon génération -anime-

    Beladonis a fait une greffe capillaire, on dirait /ok je sors/

    De ce que j'ai vu, cette mini-série à une conception du lien dresseur-Pokémon qui se rapproche plus de celui du jeu vidéo. Dans le premier épisode, on voit clairement un Pikachu s'attaquer sans autre raison apparente que l'entrainement à un groupe d'Axolotos. Dès lors, les bases sont posées: ici, c'est la force, l'entrainement des Pokémons qui feront la différence en combat, et non le pouvoir de l'amitié.

    Pour ma part, j'avoue que pendant les premières minutes de visionnage, j'ai été assez déstabilisée par le changement de ton. En effet, je ne m'étais pas du tout renseignée sur ce que j'allais regarder, donc je m'attendais à quelque chose d'assez "niais", comme d'habitude. Pourtant, là, ce sont des dresseurs expérimentés que l'on nous présente, prêts à tout pour accomplir leur objectifs. Les policiers ne font pas dans la dentelle, et les membres du Conseil 4 non plus. Et bizarrement... ça m'a plu. Grosse fan des trucs niais de base, ce côté plus adulte m'a plus, même si j'ai trouvé certains plans assez moches. Parce quelque part, cela collait assez bien à l'idée que je m'étais faite de l'envers du décor des jeux vidéos. Oui, d'accord, certains iront pleurer car ils n'ont pas montré le combat contre Red. Mais j'ai trouvé que ce choix rendait service à la série, nous permettant à nous, joueur, d'imaginer notre propre combat. En tant que grosse nostalgique, j'ai grandement apprécié de pouvoir réentendre les thèmes musicaux de la Team Rocket. Certaines scènes sont mémorables, et valent le coup d’œil!

    Donc petit visiteur, si tu ne les as pas encore regardé et que tu recherches des dresseurs un peu plus doués que Sacha, fonce! Comme je suis gentille, je te donne même le lien vers le premier épisode

    Source des images: Bulbapedia


    3 commentaires
  • Bonjour à toi, petit visiteur!

    Small Planet est une chaine de magasins spécialisée dans tout ce qui est des sous-vêtements, sacs, ou autres acessoires, à l'effigie de personnages fictifs. Des personnages de Disney à Snoopy, en passant par Doraemon et Gudetama... IMais aujourd'hui, ce qui nous intéresse (ou pas), ce sont les chaussettes Pokémon qui seront bientôt en vente dans leurs magasins. Elles sortiront au courant du mois de septembre, et mettent à l'honneur des Pokémons plutôt populaires de la première génération.

    Chaussettes ewe

    Deux sortes de chaussettes sont prévues. La première, représentée au dessus, a pour motif la tête des quatre starters de la première génération (Pikachu, Carapuce, Bulbizarre et Salamèche) sur deux pieds. A noter que ce sont des chaussettes courtes, et que l'on ne sait pas si les Pokémon ainsi privés de la moitié de leur visage souffrent /s'en va loin/.

    La deuxième sorte, elle, a pour motif un Pokémon sur chaque pied. En plus des starters, on retrouve aussi Ectoplasma, parce que pourquoi pas? Elles sont toutes douces et chaudes, prévues pour les gens "frileux", d'après le site officiel.

    Les deux sortes seront vendues à 380¥ la paire (~3€).

    chaussetteschaussetteschaussetteschaussetteschaussettesch

    Voilà voilà! Couvrez-vous bien les pieds quand il fait froid, et à bientôt pour un nouvel article!

    Source site officiel: 1 , 2
    Liste des goodies Pokémon de Small Planet, qui n'en est pas à son coup d'essai avec la franchise

     


    6 commentaires
  • Bonjour à toi, petit visiteur!

    Alors là, j'avoue éhontément que j'ai vraiment pas eu l'inspiration pour faire un "vrai" article. Du coup, vu que la dernière fois le premier générique de l'anime avait eu du succès, j'me suis dit: "Bah pourquoi pas poster le deuxième?"

    Bon, c'est peut-être une démarche de feignante, mais en attendant, voici le générique de la saison 2, en français, anglais et japonais avec les paroles! Parce que avec plusieurs versions du même truc, c'est un peu ma passion secrète t'vois ewe.
    En route vers les iles Orange o/

     

    En français:

    Paroles:

    Tu voudrais devenir maître - Pokémon!
    Tu es prêt à tout pour qu'enfin - ça cartonne!

    Quand j'arriverai, au bout du parcours
    Je trouverai la force et le cran
    Je ne ferai pas demi-tour
    Même si le risque est grand
    J'ai réussi à maîtriser
    Tout au long du chemin
    Les Pokémon que j'ai croisés

    (Je détiens le pouvoir dans ma main)

    Nous vivons
    Dans un monde Pokémon - Pokémon -
    Chaque jour qui passe
    Est un défi à relever
    Chaque jour qui passe
    Nous vivons
    Dans un monde Pokémon -Pokémon-
    Et pour gagner, je dois prouver
    Que personne ne peut m'égaler

    Tu voudrais devenir maître - Pokémon!
    Tu es prêt à tout pour qu'enfin - ça cartonne!

    Nous vivons
    Dans un monde Pokémon (Pokémon)
    Chaque jour qui passe
    Est un défi à relever
    POKEMON!

     

    En anglais:

    Paroles:

    So you wanna be the Master of
    Pokémon!
    Do you have the skills to be
    Number one!?

    I wanna take the ultimate step
    Find the courage to be bold (Pokémon)
    To risk it all and not forget
    The lessons that I hold
    I wanna go where no one's been
    Far beyond the crowd (Pokémon) Yeah!
    Learn the way to take command
    Use the power that's in my hand
    Oh hey!

    We all live in a Pokémon world
    (Po-ké-mon)
    I wanna be the greatest Master of them all!
    (Greatest Master)
    We all live in a Pokémon world
    (Po-ké-mon)
    Put myself to the test
    To be better than all the rest
    Ungh!

    So you wanna be the Master of
    Pokémon!
    Do you have the skills to be
    Number one!?
    We all live in a Pokémon world
    (Po-ké-mon)
    I wanna be the greatest Master of them all!
    Got the power right in your hands
    Po-ké-mon!

    Source: Bulbapedia (Poképédia anglophone)

    En japonais:

    Paroles:

    Batoru shiyou ze!

    Hoeru haneru sora wo tobu
    Torai atakku megaton punch
    Utau nemuru saiko kineshisu
    Roketto zutsuki juuman-boruto!

    Katte mo makete mo o-matsuri sawagi
    Batoru shiyou ze, Pokemon batoru!

    Maketa kuyashisa wa
    Furueru hodo dake do
    Nigiri kobushi wo hodoite

    Zubon de asefuki akushushiyou!
    Toki no nagare wa fushigi da ne
    "Docchi ga katta ka ne oboeteru?"
    Ima dewa hora

    Warai nagara hanashi ga dekiru yo
    "Wasureta ne! "tte toboketeru
    Sonna ore no raibaru-tachi

    C'est fini pour aujourd'hui! Et à bientôt j'espère, petit visiteur, pour un article un peu plus élaboré j'espère!

     


    2 commentaires
  • Bonjour tout le monde!

    Alors je sais que ça fait vaaachement longtemps que je n'ai rien posté.... En fait je suis partie en vacances au Japon, et j'ai oublié de prévenir. Après j'avoue que je n'ai pas eu la patience de m'occuper du blog UwU.

    Mais je pense revenir à la rentrée, avec des articles sur des goodies du Pokémon Center, agrémenté de photos prises par moi ou Mrs Swadloon. On a eu l'occasion de visiter le Pokémon Center de la Skytree Tower à Tokyo, qui n'était ouvert que depuis un mois! Un rêve d'enfance réalisé, mouahahaha *^*.

     

    Sur ce, à bientôt o/


    votre commentaire
  • Bonjour à toi, petit visiteur! Je sais que je n'ai pas été sur ce blog depuis un peu plus d'un mois, mais ce n'est pas n'est pas que je l'ai oublié, loin de là! J'avais juste... la flemme. Mais je suis de retour pour participer à la session de Juin d'Eklabugs, qui a pour thème la mémoire!

    Alors pour être franche, ce n'est pas un sujet qui m'inspire franchement. Surtout que j'aimerais éviter de m'éloigner trop du thème du blog, déjà que ça fait longtemps que je n'ai pas publié quelque chose! Du coup, je pensais au départ parler de Pokémon Donjon Mystère. Pourquoi? Ceux qui y ont joué le savent, la mémoire est au centre de l'intrigue dans tous les opus. Notre héros est amnésique, et la récupération de ses souvenirs, qui permettraient d'expliquer l'intrigue, nous révèle souvent des évènements pour le moins étrange. Mais bizarrement, alors que d'habitude je suis INTARISSABLE au sujet de ces jeux, absolument rien ne m'est venu '^'.

    Du coup, tranquillement assise sur les toilettes, je me suis demandée comment je pourrais faire un article potable. e ne pense pas que la suite de l'article corresponde exactement à cette définition, mais au moins j'aurais fait le maximum, et c'est l'essentiel!

    Chose qui n'est pas très courante, je suis tombée accroc à la collection de cartes Pokémon avant même d'avoir vu un seul épisode de l'anime ou même de poser les mains sur mon premier jeu de la saga, qui ne viendra d'ailleurs que 6 mois après l'acquisition de ma première console et qui fût le Pokémon Trading Card Game, sorti sur Game Boy Color. J'aimais bien ces petites bestioles qui avaient attiré mon attention je ne sais comment. Et pourtant, étant donné que ma première carte était un Ramoloss et vu les graphismes folichons de la Game Boy Color, on ne peut pas dire que c'était gagné d'avance. Puis j'ai découvert l'anime sur Gulli, et je suis restée collée devant les Carapuces et les Spectrums TROP COOLS de l'anime. Bref, j'étais tombée dedans. 100h de jeu plus tard sur Pokémon Émeraude, mon second jeu Pokémon, je battais pour la première fois la ligue Pokémon en lattant la gueule au maitre à coup de Chapignon et de Gardevoir, mes deux Pokémons favoris.

    Pourtant après tant d'années à sillonner les routes des régions diverses et variées, j'ai remarqué que mon temps de jeu et la passion que je mettais à les finir diminuait de manière significative. Alors que j'étais à plus de 150h de jeu sur Black and White, je suis passée à 90h de jeu sur XY. ROSA n'est pas compté car je l'ai en japonais, et donc j'y joue moins souvent, mais un jour je le finirai c'est promis.J'ai remarqué que j'avais nettement moins apprécié XY que tous les autres jeux de la saga, et bien que la fin de l'histoire m'ait déçue, j'ai enfin trouvé l'explication.

    INTERNET.

    L'arrivée des services internets pour les jeux Pokémon est arrivée bien avant XY, avec les premières versions DS, mais je ne pouvais pas y accéder parce que ma box n'était pas compatible.

    Le principe de base de Pokémon, c'est de devenir le meilleur dresseur. Cependant, dans ma tête, depuis toujours, le meilleur dresseur est celui qui arrive au sommet avec ses partenaires. Des Pokémons qu'il aime et qu'il a choisit. Or, ces Pokémons ne seront peut-être pas les plus forts, mais comme dans tout shounen qui se respecte, mais qui arrivera à créer une synergie dans sa team (ou tout simplement à farm l'xp) pour pouvoir venir à bout de ses adversaires. Il n'y a rien de mal à préférer les Pokémons forts, loin de là. Seulement, une personne qui fera une équipe en se basant sur d'autres critères que les stats de ses Pokémon est, la majeure partie du temps, dépassée arrivée dans les combats en ligne. Car à moins d'être un génie, et encore, ces Pokémon là ne peuvent pas rivaliser avec les rouleaux compresseurs qui arrivent en face. Pourquoi perdre des heures de jeux à entrainer une team dont on se se servira plus après avoir battu la ligue? Certes Pokémon est un excellent jeu stratégique en ligne, super complet, et arriver enfin à obtenir le pokémon parfait avec 6IV dans chaque stats, c'est assez jouissif. Seulement, voilà, la plupart des teams arrivant en têtes des compétitions se ressemblent... (2015 est un exemple flagrant comparé aux deux autres)

    teams

    (source: reddit)

    Bon, je me suis pas mal éloignée du sujet de base, mais l'essentiel de ma pensée est là, en tous cas. Après c'est hyper brouillon, mais je suis trop à la bourre et je ne sais pas vraiment comment mieux l'exprimer (me tapez pas svp) Je sais que le jouer "compétitif" est une autre manière de savourer le jeu et ses mécaniques, qui ne sont d'ailleurs pas simple du tout, et qu'élaborer ce genre d'équipe est un véritable travail de titan. Seulement, en tant que fan, ça me fait un peu de peine de voir comment cela a évolué... 

    PS: Oui cet article respecte vraiment le thème de la mémoire, parce qu'il est lié aux souvenirs même si j'ai beaucoup divagué wsh 8D 

    LES ARTICLES DES COUPAINS! (ou pas /pan/)

    Eyael_
    Trou de mémoire supermassif

    #Yuki
    Eklabugs - Juin 2016 | Oubli & Souvenirs

    Mrs Swadloon
    Eklabugs - De mémoire de poisson

    Nyeh
    [Projet EklaBugs] Memory

     

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires